Les crémants d’Alsace sont élaborés selon la méthode traditionnelle, méthode utilisée en Champagne.
Tirage

Après la 1ère fermentation, une « liqueur de tirage » composée de sirop de sucre et de levure est ajoutée au vin. Le vin est ensuite mis en bouteille et la capsule apposée.
2e fermentation

Les bouteilles reposent ensuite « sur lattes », dans la fraîcheur et l’obscurité des caves. La prise de mousse s’étale sur une période de 3 à 5 semaines, à basse température (environ 10°C), période à la fin de laquelle la pression créée par le gaz se trouvant dans la bouteille, monte à 5,5 bars.
Vieillissement

Le vieillissement légal est fixé à 9 mois en Alsace. La période de vieillissement « sur lattes » des crémants de la Cave de Ribeauvillé est de 12 mois minimum.
Remuage

Suite à la 2ème fermentation, le dépôt (levures) va devoir être retiré. Le « remuage » est la technique constituant à rassembler le dépôt dans le col de la bouteille avant qu’il n’en soit éjecté. Les bouteilles sont placées dans des pupitres et tournées 2 fois par jour, leur inclinaison étant accentuée au fil du temps. Cette opération est effectuée soit manuellement, soit mécaniquement (gyropalette).
Dégorgement

Le dépôt est ensuite évacué en passant le col de la bouteille dans un bain de saumure entraînant la formation d’un bouchon de glace. La capsule est ensuite retirée et le bouchon éjecté sous l’effet de la pression du gaz carbonique. Cette opération s’appelle « dégorgement ».
Liqueur d’expédition

Le volume libéré par le dépôt permet le dosage (brut, demi-sec…) à l’aide d’une liqueur de sucre et de vin. Mais ceci est un secret maison.