Déjà 6 années de passées, et revoilà dans nos murs l’artiste Rita Orekhova en compagnie de son fils Nicolas Mistler.

La mère et le fils, la Russie et la France…

La peinture n’est pas héréditaire, mais la passion peut se transmettre… et Rita
Orekhova l’a transmise à Nicolas, son fils. Bien que la filiation soit là,
le résultat reste très personnel : dialogue pictural entre deux générations d’artistes.

CR_Invitation