L’hiver fut long et rigoureux avec plus de 60 jours de gel et des températures « polaires » au mois de janvier notamment. En Alsace, nous sommes habitués à ce genre de climat qui permet à la vigne de « s’endormir paisiblement » en éliminant les risques de maladie et qui annonce souvent une belle saison estivale. D’ailleurs le mois d’avril, particulièrement chaud et sec, a permis un débourrement rapide vers le 15 avril.

Quelques orages de grêle en mai ont fait frissonner le vignoble…heureusement sans grave conséquence cette fois ci. La végétation s’est développée rapidement en mai avec de premières floraisons dès le 3 juin. Des nuits fraîches ont provoqué une fleur irrégulière qui annonce souvent un millerandage de la grappe et de petits rendements…. Ce qui se confirmera par la suite avec une maturité aussi irrégulière qui demandera une grande souplesse pendant les vendanges afin de ramasser les raisins à une maturité optimale.
En raison des températures élevées de l’été, notamment après le 15 août, les raisins ont mûris soudainement à grande vitesse, provoquant une ouverture officielle du ban des vendanges de crémant dès le 31 août et le 14 septembre pour les vins tranquilles.
A la cave de Ribeauvillé, nos premiers raisins ont été vendangés le 3 septembre et la majorité des crémants dans la semaine suivante. La qualité des raisins est exceptionnelle avec de jolies grappes dorées par le soleil, parfaitement saines avec un degré moyen de 10°5…